CANOPE academie d'Amiens

Breteuil – 60 – Maison d’Hippolyte Bayard, inventeur de la photographie sur papier

 
Breteuil-60- Maison d'Hippolyte Bayard.
 
Breteuil-60- Maison d'Hippolyte Bayard.

Hippolyte BAYARD

inventeur de la photographie sur papier

Hippolyte Bayard est né à Breteuil le 20 janvier 1801. Issu d’une famille d’officiers de justice très anciennement implantée en Beauvaisis, il a pour grand-père un huissier royal, fixé à Breteuil vers 1750, dans sa future maison natale.

Le jeune Hippolyte, d’abord admis, à Beauvais, dans une pension pour futurs séminaristes (1814), est ensuite placé chez un clerc de notaire.
Très vite, l’étude notariale l’ennuie, et il décide de tenter l’aventure parisienne. Entre-temps, il aura été fasciné par les effets photochimiques du soleil sur la matière, lorsque son père entreprend de marquer à son nom les pêches de son verger, en les enveloppant d’un papier découpé à ses initiales et en les exposant à la lumière.

Dès 1825, on retrouve Bayard employé au Ministère des Finances, où il effectue toute sa carrière. Vers 1835-1840, alors que les expériences se multiplient pour obtenir des dessins photogéniques (images produites par la lumière), Bayard se passionne pour ces tentatives et utilise le balcon du Ministère pour se livrer à ses premières expérimentations.

En janvier 1839, Bayard réalise la première image en positif direct sur support papier sensibilisé et participe à l’invention du négatif papier.Mais cette invention capitale pour l’histoire de la photographie passe relativement inaperçue en raison du triomphe momentané du daguerréotype.

Cependant, dès 1840, le talent du Britulien est officiellement reconnu.
En 1843, il photographie le chantier de restauration du château de Blois et, en 1851, il est l’un des photographes retenus par la Commission des Monuments Historiques pour participer à la Mission Héliographique. Installé dans le quartier des Batignolles, Bayard est aussi l’un des grands témoins des transformations de Paris dans les années 1840.

Membre fondateur de la Société Française de Photographie en 1854, exposant à l’Exposition Universelle de 1855, créateur avec Bertall d’une entreprise de portraits photographiques, il se retire à Nemours en 1863, Bayard y meurt en 1887, sans postérité.

En 1913, une Association Amicale Hippolyte Bayard, créée à Breteuil par la juge de paix Georges Richard, entreprend de réhabiliter son souvenir. L’Association Bayard, qui envisage de créer un Musée Bayard dans sa maison natale, lance une souscription pour la réalisation d’un buste, commandé au sculpteur britulien Raoul Josset. Ce buste devait être inauguré le … 2 août 1914. La guerre reporte à une date ultérieure cette inauguration. Le buste supplanté sur la place de Verdun par le Monument aux Morts en 1921, est finalement inauguré, en toute discrétion, sur la place natale de Bayard, le 14 juillet 1922.

J.C. Cappronnier
SOCIÉTÉ HISTORIQUE DE BRETEUIL.