Accueil » Le projet » Impliquer les jeunes Picards dans la préparation de la Conférence Climat de 2015

Impliquer les jeunes Picards dans la préparation de la Conférence Climat de 2015

Réussitge éducative

Présentation générale du projet académique
L’académie d’Amiens, en partenariat avec la région Picardie dans le cadre du Projet éducatif régional global pour les jeunes Picards (PERGP) , veut impliquer les jeunes Picards dans la préparation de la Conférence Climat de 2015. Il s’agit de « rendre les jeunes véritablement acteurs, de développer leur engagement citoyen, de leur permettre de s’impliquer et de faire des propositions concrètes. Ce sont ces propositions qui seront ensuite présentées aux décideurs régionaux. Pour cette mise en œuvre dans les établissements scolaires picards, deux territoires ont été identifiés par département (Amiens et Abbeville pour la Somme, Creil et Beauvais pour l’Oise, Saint-Quentin et Soissons pour l’Aisne).
1 – Mme Thouraya Abdellatif, IPR en charge de l’EDD pour l’académie d’Amiens, présente le  projet « Climat » 2014-2015 dans cette académie (une vidéo du Pôle national de compétence  en éducation au développement durable [PNC EDD] de 8 minutes 46). – Elle rappelle d’abord qu’en 2015 Paris va accueillir la  conférence Climat de l’ONU, ce pour quoi toute l’Education Nationale est mobilisée autour de la thématique du changement climatique pendant l’année scolaire 2014-2015, comme le spécifie l’annexe à la circulaire de rentrée 2014 autour du développement durable. – Elle monte comment l’académie d’Amiens se mobilise (nombre d’établissements et d’élèves impliqués) à cet effet autour de cette problématique du changement climatique et valorise le rôle des équipes éducatives – qui vont accompagner ces 600 élèves – comme celui des experts du rectorat de l’académie d‘Amiens, des associations, des services déconcentrés de l’état et des collectivités locales de la région Picardie. – Elle détaille les points forts de cette manifestation : à Canopé Amiens (ex-CRDP, siège du pôle national EDD dont elle rappelle le rôle et l’implication dans ce projet), qui va coordonner et animer ce réseau, s’est mis en place un séminaire sur le climat en novembre 2014. De plus, l’espace Somme accueillera un FOREDD des jeunes (créé sur le modèle du FOREDD du Pôle EDD) fin janvier 2015. Il s’agit de responsabiliser les élèves en libérant leur parole et leur donnant force d’action. Ceux-ci vont restituer leur travail en octobre 2015 en proposant aux décideurs institutionnels des résolutions négociées entre eux lors des fêtes départementales de la jeunesse (début juin 2015) afin d’inclure dans les politiques locales leurs « solutions » aux problèmes posés par le changement climatique en région Picardie. Par là même, ils valorisent une approche pluridisciplinaire. – Mme Abdellatif souligne la dimension partenariale de cette action  mais aussi sa transformation future en projet au niveau international en s’appropriant la dynamique My World posée par l’ONU et portée déjà par plusieurs académies, dont celle de Grenoble à laquelle Amiens souhaite s’associer désormais dans ce cadre. Il s‘agit de passer du local à des territoires plus élargis, initiative promue aussi par des responsables français en charge du développement durable au plus haut niveau.
2 / 3 – Dans deux autres vidéos-interviews, Mmes  Liliane Marrissal, DGA de la Région Picardie et Bénédicte Conseil, chef du projet Réussite éducative du conseil régional de Picardie concrétisé par le Projet Educatif Régional Global pour les jeunes Picards (PERGP) cosigné par l’Etat et la région Picardie, replacent le projet à la fois dans le cadre de la Conférence Paris Climat 2015 (COP21) et du projet éducatif global impulsé par la région. Ce projet affirme la volonté politique d’ancrer les jeunes dans les territoires et de leur permettre de s’approprier le numérique pour leur réussite éducative. – La participation  des jeunes picards dans cette dynamique autour des enjeux climatiques est mise en valeur, ce projet permettant «  à chaque jeune Picard de devenir auteur et acteur de son projet de vie » (plus de 600 élèves  directement impliqués) mais souligne aussi l’aspect multi-partenarial  du projet (Etat, collectivités, associations, parents d’élèves, en charge de l’EDD , …).  – Canopé Amiens, pôle national EDD,  est évidement partie prenante essentielle de ce dispositif  en mettant à disposition des ressources numériques au service de la réussite éducative et du développement durable  et en valorisant par un accompagnement média les actions développées par les équipes éducatives.